La Russie tente de jouer un mauvais tour au Rafale en Inde

| Inde | Défense | Opex 360 | Laurent Lagneau |

L’appel d’offres indien appelé MMRCA (Medium Multi-Role Combat Aircraft) s’est conclu, en janvier 2012, par la victoire de l’avion de combat français Rafale aux dépens de l’Eurofighter Typhoon. Depuis, des négociations exclusives ont été engagées entre New Delhi et Dassault Aviation, afin de régler les modalités de cette commande portant sur 126 appareils destinés à remplacer les MiG-21 de l’Indian Air Force (IAF).

Seulement, le contrat tarde à être signé. En soi, ce n’est guère surprenant dans la mesure où les discussions sont très compliquées étant donné qu’il faut établir le montage industriel permettant l’assemblage de 108 avions en Inde, se mettre d’accord sur les transferts de technologie. Et puis elles se déroulent alors que l’économie du pays traverse une mauvaise passe, au point que New Delhi pourrait restreindre ses dépenses militaires. Pour autant, du côté de Dassault Aviation, l’on se dit confiant pour la suite. Et l’épilogue pourrait avoir lieu avant la tenue des prochaines élections générales indiennes.

[cliquer ci-dessous pour lire la suite]

http://www.opex360.com/2013/09/26/la-russie-tente-de-jouer-un-mauvais-tour-au-rafale-en-inde/#5pTvujwbBDgPHI3d.99.

© Opex 360 (26 mai 2016).

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail