CMI Defence embarque sur la refonte du Challenger 2

17 juin, 2016

| Eurosatory 2016 | BforBorde |

CMI Defence & Ricardo UK Ltd s’associent pour le programme britannique d’extension de vie du char de combat Challenger 2.

CMI Defence, concepteur, fabricant et intégrateur belge de systèmes d’armes, et Ricardo UK Ltd, spécialiste britannique en ingénierie de systèmes de Défense, unissent leur forces dans la perspective du Projet d’Extension de Vie (LEP) Challenger 2 engagée par le ministère britannique de la Défense (DE&S). Ce partenariat a été formalisé le 14 juin 2016 par la signature d’un protocole d’accord entre les deux groupes.

CMI Defence et Ricardo UK Ltd vont répondre ensemble à l’appel d’offres émis par le Ministère britannique de la Défense concernant le Projet d’Extension de Vie Challenger 2. Dans cette démarche, CMI Defence agira en tant que contractant principal, Ricardo UK intervenant pour sa part en tant que partenaire pour l’ingénierie du système et les livraisons.

CMI Defence s’appuie sur une longue histoire et son expérience mondiale en matière de systèmes d’armes de forte puissance. Ses systèmes sont commercialisés sous la marque Cockerill®, du nom de l’entrepreneur britannique John Cockerill, fondateur de l’entreprise en 1817 en Belgique.

Aujourd’hui, CMI Defence fournit des systèmes d’armes modernes, éprouvés au combat et fiables, qui développent une puissance de feu exceptionnelle. La renommée mondiale de CMI Defence repose sur le développement et la fourniture de plus de 2.500 canons de gros calibre depuis les années 1970.

CMI Defence propose des systèmes de systèmes innovants, dont l’architecture électronique ouverte éprouvée en conditions opérationnelles a démontré la capacité. Il continue d’innover pour développer encore cette architecture électronique ouverte. L’ajout constant de nouvelles technologies permet notamment de gérer proactivement l’obsolescence de ses produits et d’ainsi rencontrer les besoins des clients tout au long du cycle de vie de leurs équipements. CMI Defence est donc en pole position pour proposer une solution innovante, fiable et sécurisée pour mener les Challenger 2 jusqu’à leur date de fin de vie, en 2035.

Il est à rappeler que CMI Defence bénéficie d’une excellente connaissance du Challenger 2, grâce à la présence dans ses effectifs d’anciens opérateurs (tireurs, commandants et instructeurs) et maintenanciers de ce système. Cette expérience interne riche et détaillée apporte à CMI Defence une vision unique de la façon dont son approche peut améliorer l’intégration des facteurs humains et accroître la fiabilité et la disponibilité des systèmes.

Avec la création en juillet prochain de CMI Defence UK Ltd, CMI Defence sera parfaitement positionné pour assurer ce projet d’extension de vie. Cet engagement de CMI Defence auprès de la communauté de la Défense britannique repose donc sur des fondations solides et sur des investissements, qui permettront aussi de créer de l’emploi au Royaume Uni.

De son côté, avec plus de 1.000 ingénieurs et techniciens au Royaume-Uni, Ricardo est un leader britannique en matière d’ingénierie de systèmes de Défense. Il soutient le ministère de la Défense et plus largement l’industrie de la Défense britannique depuis plus de 100 ans. Ricardo se spécialise dans l’ingénierie de système et automobile. Il s’appuie sur des outils et des techniques de pointe en matière de modélisation et de simulation. Ceux-ci ont été développés et affinés sur le marché mondial des véhicules de Défense et commerciaux.

Ricardo bénéficie d’une large expérience des programmes de fourniture sur véhicules blindés de combat chenillés et sur les véhicules à roues protégés. Cette expérience va du redesign lié à l’obsolescence de sous-systèmes à l’analyse de systèmes complets.

Ricardo a récemment apporté son support au DSTL pour les études d’obsolescence des groupes moteur et propulseur des I, utilisant notamment son Total System Optimisation. Cet outil modélise le coût du cycle de vie de l’ensemble du système, analysant notamment la compétitivité d’éventuelles options d’amélioration. Sont ainsi analysés : les coûts du développement initial et de l’implémentation ou encore les coûts tout au long du cycle de vie (carburant, maintenance…).

Pour Jean-Luc Maurange, président de CMI Defence : « CMI Defence a la passion, l’énergie, la volonté et l’engagement nécessaires pour devenir l’Autorité en matière de conception du Challenger 2. Unir nos deux sociétés indépendantes nous permet de créer une équipe dynamique, flexible et réactive. En tant que spécialistes dans le domaine de la défense terrestre, nous créons et proposons un solution innovante pour rencontrer non seulement les besoins du client, mais aussi prendre en considération les aspirations de l’Utilisateur, l’Armée britannique ».

Pour John Stretton, à la tête du Département Defence de Ricardo UK Ltd : « Nos deux sociétés leaders ont hâte de poursuivre dans la durée cette relation de partenariat déjà fructueuse. Ensemble, en combinant nos compétences et nos ressources, nous sommes parfaitement positionnés pour répondre aux besoins du Ministère britannique de la Défense et à ses ambitions pour la flotte Challenger 2 ».

Pour les professionnels :
Eurosatory 2016 – Hall 5 – Stand K378.

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail