Boeing vs Airbus : le jeu trouble des États-Unis en Iran

| France/Iran | Économie | Challenges | Antoine Izambard |

Alors que Boeing a signé ce week-end avec Téhéran un accord pour l’achat de 100 avions, Airbus attend toujours que le Trésor américain valide la vente de 118 de ses avions annoncée en janvier 2016.

Airbus est-il en train de se faire doubler par Boeing en Iran ? L’avionneur américain et Téhéran sont tombés d’accord sur un méga-contrat de 17 milliards de dollars portant sur l’achat de 100 avions a indiqué dimanche 19 juin le directeur de l’aviation civile iranienne. Cinq mois après l’annonce d’un accord trouvé entre Airbus et Iran Air pour la vente de 118 avions (25 milliards de dollars), Boeing refait ainsi son retard sur son rival. Les deux avionneurs n’attendent plus que l’agrément du Trésor américain pour finaliser la transaction. Et c’est là où le bât blesse. Les États-Unis qui interdisent toutes les transactions en dollar avec l’Iran et veillent scrupuleusement à sanctionner les sociétés qui violent l’embargo américain, via l’Office of foreign assets control (OFAC), véritable bras armé de la politique économique américaine, sont accusés de ne pas jouer franc-jeu.

[cliquer ci-dessous pour lire la suite]

http://www.challenges.fr/challenges-soir/20160620.CHA0844/boeing-airbus-le-jeu-trouble-des-etats-unis-en-iran.html#xtor=EPR-2-[ChaActu18h]-20160620.
© Challenges (20 juin 2016).