SNLE : La DCNS remet le couvert !

| France | Défense | Jacques Borde |

Le Service de Soutien de la Flotte de la Marine nationale vient de notifier à DCNS le marché pour le maintien en condition opérationnelle des quatre sous-marins nucléaires lanceurs d’engins (SNLE) basés à Brest.

Ce nouveau marché est notifié pour une durée totale de près de neuf ans. Il s’inscrit dans la continuité des précédents marchés d’entretien courant des SNLE.

Entré en vigueur le 16 novembre 2016, ce marché couvre, jusqu’en 2025, plus de cinquante arrêts techniques de SNLE type Le Triomphant en version M51 d’une durée de quelques semaines entre deux patrouilles.

Au total, environ cinq cents collaborateurs de DCNS, répartis entre le chantier dédié (base avant à l’Île Longue) et le back-office à Brest, participent à l’entretien courant des quatre SNLE, Le Triomphant, Le Téméraire, Le Vigilant et Le Terrible.

Comme pour les précédents marchés, les activités de DCNS, maître d’œuvre d’ensemble, sont les suivantes :

– arrêts techniques et logistique associée
– prestations d’ingénierie
– entretien des plateformes d’entraînement des équipages

DCNS sous-traitera localement une partie des travaux liés notamment à la manutention, la peinture… et s’appuiera sur les principaux équipementiers pour certaines installations spécifiques.

DCNS est également maître d’œuvre des grands carénages des SNLE. En outre, le groupe travaille depuis 2010 à leur adaptation à l’emport du nouveau missile stratégique M51 (IA M51) réalisée sous la maîtrise d’ouvrage de la Direction générale de l’armement (DGA). Depuis plus de quarante ans, DCNS contribue ainsi à la permanence de la posture de la dissuasion française.

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail