DCNS Énergies sur les rails

| France | Éco  | Jacques Borde |

DCNS & Bpifrance annoncent la constitution de DCNS Énergies , nouvel acteur à vocation mondiale des énergies marines renouvelables.

DCNS, leader européen du naval de défense et le fonds SPI (Société de Projets Industriels), souscrit par le Programme d’Investissements d’Avenir et géré par Bpifrance, annoncent aujourd’hui la constitution de DCNS Énergies, nouvel acteur industriel des énergies marines renouvelables, auquel s’associent également le groupe Technip et BNP Paribas Développement.

DCNS Énergies, détenu majoritairement par DCNS et à 36% par le fonds SPI consacrera son activité au développement industriel et commercial de trois technologies pour la production d’électricité à partir d’énergies marines renouvelables (EMR) : l’énergie hydrolienne qui utilise l’énergie cinétique des courants marins, l’énergie thermique des mers (ETM) et l’énergie éolienne en mer via les flotteurs semi-submersibles.

DCNS Énergies compte en fait se positionner en tant que constructeur de centrales EMR clé en main destinées au marché français et à l’exportation.

La nouvelle entreprise se fixe pour but de faire arriver à maturité ces trois technologies EMR puis passer demain à l’échelle industrielle. Elle bénéficiera d’un solide partenariat industriel avec l’entrée à son capital de Technip, qui apportera son expertise en matière d’ingénierie et de conduite de projets complexes en environnement marin. Confiant dans les perspectives de la société, BNP Paribas Développement se joint au tour de table.

Outre les apports en industrie et en propriété intellectuelle de DCNS, les quatre actionnaires apporteront au total 100 millions d’euros en fonds propres à DCNS Énergies qui aura par ailleurs recours à l’endettement.

| Hydro 1

Pour DCNS, la création de DCNS Énergies se situe dans la continuité des travaux de R&D menés par le groupe depuis 2008, et de l’acquisition de la start up OpenHydro en 2013. Le lancement d’une filiale dédiée aux énergies marines, adressant une clientèle et des marchés différents du naval militaire, intervient à un moment clé de croissance du marché. Au regard des perspectives considérables de croissance des énergies renouvelables (26% de la production d’électricité mondiale en 20201), les EMR ont vocation à compléter ce mix et à prendre le relais de l’éolien et du solaire en offrant de nouvelles sources d’énergies respectueuses de l’environnement et inépuisables.

Pour Hervé Guillou, pdg de DCNS : « La constitution de DCNS Énergies s’inscrit dans le cadre de notre plan d’actions stratégiques qui a notamment pour ambition, en valorisant nos expertises techniques, de générer de la croissance dans les bassins d’emplois français de DCNS. En se positionnant sur le marché en plein devenir des EMR, ce partenariat avec Bpifrance, Technip et BNP Paribas permettra de développer une filière française créatrice d’emplois et de valeur ajoutée à vocation mondiale. J’ai la conviction que DCNS Énergies va relever avec succès les défis technologiques et commerciaux de ce secteur et réaliser son ambition de devenir un des leaders industriels mondiaux des énergies marines renouvelables ».

Selon Thierry Kalanquin, pdg de DCNS Énergies, « Nous disposons de sérieux atouts pour réussir sur ce marché : experts renommés, avance technologique, offres clé en main sur la durée de vie des projets, portefeuille de site en développement. La constitution de DCNS Energies est un booster pour l’ensemble de la filière industrielle qui accompagnera ce développement ».

| Hydro 2

Pour Bpifrance, la création de DCNS Énergies présente plusieurs intérêts industriels et environnementaux. La nouvelle entreprise contribue significativement à la structuration d’une filière nationale en créant un champion capable de développer des marchés et d’entraîner avec lui les acteurs en aval de la chaîne. Elle présente un potentiel de création d’emplois important concentrés autour des bassins d’emploi de Brest, Nantes et Cherbourg, ce dernier site ayant déjà engagé la construction d’une usine d’assemblage dédiée aux hydroliennes. DCNS Énergies contribuera également directement à la transition énergétique et environnementale, portés par les objectifs de la COP 21, en produisant une énergie renouvelable présentant l’avantage majeur d’être abondante et peu intermittente.

Pour Magali Joessel, directrice du fonds SPI, « Le fonds SPI se félicite de cet investissement aux côté de DCNS qui apportera ses expertises techniques à DCNS Énergies. Facteur clé de succès pour nous, DCNS Énergies assoit aussi son décollage sur un grand dynamisme des marchés tant en France qu’à l’international en prenant des positions clés dans des projets de développement, en particulier dans l’hydrolien. Ces atouts technologiques et commerciaux font de DCNS Énergies un premier entrant prometteur. L’intervention du Programme d’Investissements d’Avenir au capital de DCNS Énergies permettra d’accélérer l’industrialisation des meilleures technologies du secteur dans un marché encore émergent et où des positions industrielles fortes peuvent être conquises ».

Thierry Pilenko, pdg de Technip déclare « Nous nous réjouissons d’apporter à DCNS Énergies notre expertise et nos compétences dans l’ingénierie, notamment offshore, et dans la gestion de projets complexes. Notre présence géographique étendue peut aussi contribuer à favoriser l’accès à différents marchés à l’international. Technip bénéficie d’une grande expérience, qui s’appuie sur nos réalisations dans des domaines allant de l’onshore à l’offshore, en passant par les systèmes sous-marins. Notre savoir-faire en matière de conception, de construction et d’installation sera mis à disposition de DCNS Énergies, afin d’optimiser le développement de leurs projets ».

© DCNS http://fr.dcnsgroup.com/news/dcns-et-bpifrance-annoncent-la-constitution-de-dcns-energies-nouvel-acteur-a-vocation-mondiale-des-energies-marines-renouvelables/.